Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Actu du jour

Monsieur Joël FOUILLER, Maire de Caumont sur Durance communique l’information suivante :

A la fin de l'année 2017, la Municipalité de Caumont sur Durance a lancé le projet audacieux, mais néanmoins indispensable pour le village, de construction d'un nouveau groupe scolaire avec la première tranche : l'école maternelle et le restaurant scolaire.


Aujourd'hui, les travaux en second œuvre et lots techniques se terminent et seront réceptionnés et livrés dans le courant de l'été, la partie enseignement et la cour de récréation sont terminées, le mobilier va être installé et le matériel de restauration et la vaisselle sont en cours de livraison.
Toutefois, nous devons déplorer la mise en liquidation par le Tribunal de Commerce de l'entreprise Sud-Est Charpentes.
A part des travaux de finition, la plupart des travaux restants, notamment la construction du préau et la mise en place des parements extérieurs, incombaient à cette entreprise.
Face à cela, nous sommes dans l’obligation de relancer un appel d’offres.
Nous devons être réalistes, les travaux ne pourront reprendre, au mieux, avant le mois d'octobre, pour être terminés en fin d’année 2019.
Même si l'établissement peut-être parfaitement fonctionnel en septembre, puisque dès la fin du mois de juillet la partie enseignement, la cour et l'aménagement des abords seront terminés, nous ne pouvons prendre, pour des raisons évidentes de sécurité, la décision de vouloir ouvrir l'école sans le préau et sans les parements extérieurs, d'autant que ces travaux seront réalisés en période scolaire et qu’ils seraient préjudiciables au confort et à la qualité de l'enseignement (la Commission de Sécurité émettrait certainement un avis défavorable).
C’est donc avec grand regret que nous annonçons le report de l’ouverture de la nouvelle école maternelle.
Nous regrettons profondément cette situation, Sud Est Charpente est la troisième entreprise qui est défaillante sur ce projet (après l’entreprise du lot carrelage qui a été remplacée avant le début des travaux et l’entreprise d’étanchéité). Ce phénomène est malheureusement récurrent, il est révélateur de la précarité des entreprises du secteur du bâtiment dans notre région et nul ne peut se réjouir ou lancer une polémique sur le sujet. Nous devons pondérer notre déception face à des salariés qui se retrouvent sans emploi.

Caumont sur Durance, le 05/07/2019

Communiqué de presse