Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Actu du jour

L'histoire de Caumont commence quelques siècles avant notre ère. En effet on retrouve des traces d'habitation sur la colline de Bonpas datant du VI°s. avant J-C.

Au II°s. la région est occupée par les Romains et c'est à cette époque que prend naissance le village. Les récentes fouilles archéologiques en témoignent.

Au V°s., les invasions barbares (les Lombards) détruiront en grande partie le village et c'est au XI°s. qu'apparait le nom de CAUMONT (CALVIS MONS : Mont Chauve ou Mont des Cavares).

Au cœur de la Provence, le village de Caumont s'étend en bordure de Durance à 15 kilomètres d'Avignon, Cité des Papes. Son patrimoine est riche de nombreuses traces de son passé romain et moyenâgeux. Par ailleurs, il est à proximité de sites historiques tels que Avignon, Arles, Orange, Fontaine de Vaucluse... et de lieux touristiques comme le massif du Ventoux, la montagne du Luberon, la chaîne des Alpilles...

Le cœur du village s'est installé définitivement à son emplacement actuel à partir du XIII°s. et s'est entouré de remparts au XIV°s.

Cette église est la 4ème église, elle a été construite entre 1777 et 1788 en remplacement de la chapelle des Pénitents blancs devenue trop exigüe.

L'église paroissiale possède un très bel orgue contemporain inauguré en 1995, il est l'œuvre des facteurs Pierre Saby et Gerhard Grenzing.

La chapelle St Symphorien, édifice du plus pur style roman provencal du XII° s. à son apogée.

Ce fut la 3ème église, consacrée en 1527, elle est construite dans un style ogival en forme de croix latine à nef unique.

Chapelle du XVII° s. , "imbriquée" dans les bâtiments de la mairie.
C'était la chapelle privée des seigneurs de Caumont.

La chartreuse de Bonpas aurait été fondée au XII° s., mais c'est en 1320 qu'une bulle pontificale du Pape Jean XXII crée officiellement la Chartreuse de Bonpas. C'est au XVII°s. qu'elle connaîtra son apogée. Ce monument, un des plus importants du village est toujours habité et peut être visité, notamment la chapelle romane (XII° s.) et les jardins à la française. 

Des fouilles ont permis la mise au jour d'un vaste jardin jouxtant un important domaine résidentiel gallo-romain datant vraisemblablement du I° s. avant J-C . La particularité de ce jardin est d'avoir en son centre un grand bassin aux dimensions exceptionnelles en font le plus grand bassin d'agrément connu à ce jour en Gaule.

En savoir plus : jardin-romain.fr

horaires JR 2017